Mon premier périple

À l’été 2011, j’ai commencé à faire du Roller Blade de plaisance pour ajouter une activité sportive à mon horaire. Au début, je ne faisais que de courtes distances, histoire de voir si j’allais bien aimer mon expérience. J’ai adoré!

J’ai donc tranquillement élaboré un projet un peu fou pour repousser mes limites en terme de « Roller Blade de plaisance ». Je précise « de plaisance », car je ne fais qu’aller d’un point à l’autre, et ce, sans faire de figure. C’est pour moi beaucoup plus un moyen de locomotion qu’une manière de m’exprimer. J’ai donc élaboré un petit périple de 70 km de Roller Blade dans mon petit coins de pays que sont les Laurentides au Québec.

Objectifs

Cette activité était la première que j’organisais par moi-même et pour moi seul. Il m’était déjà arrivé de partir avec mes amis ou avec le travail, mais jamais par moi-même. Ce fut donc, une manière de mettre à l’épreuve ma remise en forme que j’ai commencé en 2010, de voir où j’en étais en ce qui traite à l’organisation de tel périple et de constater si je pouvais faire preuve de débrouillardise s’il m’arrivait quelque chose.

L’organisation

Il n’y avait pas grand chose à organiser, mais le peu qu’il y avait à organiser devait l’être. Je devais prévoir mon alimentation pour cette longue journée et mon retour lorsque j’allais arriver à destination ou en cas de pépin sur la route.

Le périple

Je suis arrivé à mon point de départ vers 9h30, c’est-à-dire, 1h30 en retard sur ma planification. Cela commençait très mal! Et j’ai une excuse de merder en plus: la veille, j’avais oublié de régler ma foutue montre pour qu’elle sonne le matin très tôt. Bon, j’ai fait abstraction de cette erreur et j’ai sauté sur la piste en dévorant les kilomètres qui m’attendaient. Je suis arrivé vers le 14h30 à mon point d’arrivé. J’ai calculé que je m’étais donné environ 1h20 ou 1h40 de pause. Donc, j’ai fait approximativement mon trajet en plus ou moins 3h30. J’avais prévu le faire en 8 heures… Grosse erreur de calcul de ma part.

Les conclusions

J’ai adoré mon expérience et malgré que ce fut plus cours que je l’avais prévu au départ, j’ai eu le temps de réfléchir et de comprendre certaines choses, certains concepts que je n’arrivais pas à appliquer dans ma vie.

Cette maigre expérience, lorsque j’y repense, me donne de l’énergie et assez confiance en moi pour entreprendre des projets plus gros, un peu plus fous. J’ai bien hâte de voir où vont me mener ces projets qui sont, pour le moment, encore en gestation.

De belles aventures sont à prévoir!

Pour partagez sur vos réseaux sociaux : Share on FacebookShare on TwitterShare on PinterestShare on GooglePlusShare on Linkedin

About A. Legare

Blogueur à temps partiel sur le monde de l'aventure, Alexandre explore le monde de l'aventure et de l'expédition depuis 2 ans. Il profite des possibilités que lui offre son blogue pour laisser une trace de ses expériences pour que d'autres en profite ou s'en inspire.
This entry was posted in Expérience personnelle and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>