Le plan de survie

Qu’est-ce qu’un plan de survie? De quoi s’agit-il? Il s’agit tout simplement d’un enchaînement de procédures à suivre auxquels vous aurez préalablement réfléchi pour survivre en cas de situation catastrophique. Si vous êtes un petit aventurier qui n’aller pas très loin, ni très longtemps, vous pouvez vous préparer un plan de survie qui pourra vous suivre tout au long de vos voyages.

Pour les autres, qui veulent pousser un peu plus loin leurs périples ou qui voudraient pratiquer la survie comme une activité, il est nécessaire de se préparer un plan de survie propre à chacune de vos sorties.

Pour ce type de plan soit efficace, il faut le planifier,  le préparer et le mettre en pratique. Je vous présente donc les différentes facettes à prendre en compte pour élaborer votre plan de survie.

La planification d’un plan de survie

La première chose à faire est de regarder la carte topographique de l’endroit où vous allez. Il faut se remémorer les points de références essentiels comme certaines montagnes, certains points d’eau et des distances entre certains points (par exemple les frontières entre deux pays, ou la longueur d’une rivière ou d’un fleuve). Savoir quelles zones sont habitables, arides, urbaines ou rurales. Plus vous maîtriserez la carte, plus grand sera votre avantage sur le terrain.

La seconde facette à prendre en compte est bien sûr le climat de l’endroit où vous allez. Est-ce qu’il fait chaud tout le temps? Est-ce que les écarts de température entre le jour et la nuit sont extrêmes? Est-ce la saison des pluies? Est-ce l’hiver? Des questions essentielles pour savoir quoi amener dans votre trousse de survie.

Une troisième facette, un peu plus poussée celle-ci, est aussi envisageable. C’est d’étudier les manières de faire des tribus ou des peuples natifs de la région que vous allez visiter. Vous aurez ainsi de bon indices sur comment vous adaptez aux conditions de cette région.

Pour ce faire, vous avez accès à d’innombrables outils de références. Que ce soit internet, des encyclopédies, des magazines, etc. Il est donc peu probable, si vous faites vos recherches correctement, que vous vous fassiez surprendre par l’environnement et la météo. C’est un avantage indéniable en cas de situation de survie.

La préparation d’un plan de survie

Vous avez planifié la base. Il faut maintenant tomber dans la phase dite des préparatifs. Votre survie peut être lourdement compromise si vous ne faites pas attention aux prochains points.

Santé

  • À quand remonte votre dernier rendez-vous avec un dentiste? Il se pourrait que vous ayez des caries, voire même que vous souffriez déjà de problème plus sévère. Allez consulter un dentiste avant de partir. Pour vous convaincre, faites seulement vous imaginer au milieu d’une forêt, sans médicaments, avec un mal de dents monstre! Le pire c’est que cela vous empêchera de manger. Pour le peu que vous pouvez manger en situation de survie, cela peut cause votre perte.
  • Vérifiez les vaccins dont vous avez besoins pour vous rendre dans d’autres pays. Si certains de ces vaccins sont seulement suggérés, ne tentez pas votre chance et prenez-les. On ne sait jamais où l’on peut atterrir.

Équipement

  • Il faut bien sûr vérifier l’état de tout son équipement. Si des pièces sont manquantes ou brisées, changez-les.
  • Vérifiez aussi si vous n’avez pas besoins d’autres objets suite à vos recherches sur la région à visiter. Ajoutez-les et remplacez les objets dont vous savez ne pas avoir besoin.
  • Cela peut paraître ridicule, mais il faut s’assurer de bien savoir comment utiliser son équipement. Surtout cette trousse de premiers soins. Moi-même, je l’ai longtemps regardé cette boîte à fourbis d’un air très étrange à chaque outil que j’y trouvais. La raison n’est pas seulement de savoir comment l’utiliser. C’est aussi pour que vous ne perdiez pas vos moyens en situation de stress intense.

L’importance du plan de survie

Durant la planification et la préparation de votre plan de survie, moins vous laissez de zones d’ombre, plus vous aurez de chance de survivre. Les détails que vous omettrez de planifier ou de préparer seront des détails qui joueront contre vous s’il vous arrivait malheur.

La pratique du plan de survie

Après avoir planifié et préparé votre plan, il est temps de le mettre en pratique. Essayez vos différents outils pour vérifiez non seulement s’ils fonctionnent, mais pour vous assurez que vous savez comment les utiliser. Pratiquez les différentes techniques de survie pour faire du feu, monter des abris, compléter des noeuds, etc. Maîtrisez-les. Vous perdrez ainsi beaucoup moins de temps et d’énergie lorsque vous aurez à les utiliser.

En mettant en pratique votre plan de survie, vous pouvez vérifier les différentes lacunes qu’il pourrait avoir. Vous manque-t-il d’informations sur la région où vous allez? Avez-vous besoin de plus de connaissances en survie? Plus de pratique?

Gardez toujours en tête que si, un jour, vous avez besoin de ces informations, c’est que vous allez être dans une sacrée galère, et ce, que ça soit par accident ou pour vous mettre au défi.

- – - – -

Photos: Freedigitalphotos.net

Pour partagez sur vos réseaux sociaux : Share on FacebookShare on TwitterShare on PinterestShare on GooglePlusShare on Linkedin

About A. Legare

Blogueur à temps partiel sur le monde de l'aventure, Alexandre explore le monde de l'aventure et de l'expédition depuis 2 ans. Il profite des possibilités que lui offre son blogue pour laisser une trace de ses expériences pour que d'autres en profite ou s'en inspire.
This entry was posted in Aventurier 101, Survie and tagged , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Le plan de survie

  1. Guillaume says:

    Whaou c’est complet comme plan de survie ! Comment as-tu pensé à tout ca ?

    • A. Legare says:

      Cela fait plus d’un an que je lis, que je réfléchis et que j’écris sur la survie, l’aventure et le voyage. J’ai donc acquis quelques connaissances en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>