Comment s’initier à la survie

La survie peut être une activité purement récréative. Pour ce faire, il faut suivre quelques règles pour être capable de s’initier sans heurt à ce loisir qui peut rapidement devenir extrême.

Idéal pour ceux qui aiment repousser leur limite, la survie peut rapidement devenir une passion qui teintera vos sorties en camping.

Connaître les notions de base

La survie est une activité qui se vit et, surtout, qui se pratique. Il nous faut donc être un minimum préparé pour pleinement profiter de l’expérience que nous acquérons à chacune de nos sorties. Pour bien commencer sa première activité de survie, il faut connaître certaines notions rudimentaires. Pour débuter, il n’est pas nécessaire de connaitre la chasse au petit gibier, ni encore connaître les plantes et les arbustes comestibles ou non comestibles. Il ne vous suffit que de quelques petites connaissances et déjà vous pourrez vous initier aux différentes facettes de la survie.

Penser sécurité

S’il y a bien un thème impliqué  en tout temps dans la survie, c’est bien la sécurité. Et, pour commencer, rien de mieux de se savoir en sécurité et de l’être réellement. Il faut se rappeler que « l’initiation à la survie » n’est pas une situation de survie réelle. Pratiquez vos activités de survie dans des endroits contrôlés où la sécurité est environnante. De cette manière, il sera possible pour vous de tester vos diverses connaissances tout en ayant accès à des secours rapidement en cas de malheur. Il n’est vraiment pas nécessaire de se mettre en danger de mort juste pour une initiation à la survie ou pour en apprendre les rudiments.

Vous pouvez tout simplement partir une matinée, une journée ou en camping durant un week-end avec quelques notions de survie en tête pour les mettre en pratique. Pour débuter, vous pouvez même y aller avec votre famille et enseigner votre nouvelle activité à vos enfant et votre compagne.

Pour progresser

Pour améliorer nos compétences en survie, il n’y a rien d’autre à faire que de lire et de mettre en pratique ce qu’on lit. Nous pouvons toujours essayer d’apprendre par nous-même sur le sujet, mais il y a tellement de connaissances techniques propres à chaque région qu’il nous en prendrait toute notre vie pour ne connaitre que quelques possibilités d’une seule région, et ce, sans parler des risques auxquels on s’expose.

Pour les débutants, une autre manière de progresser c’est en omettant intentionnellement d’amener certains articles en camping. Ainsi, chacun de ces outils qui étaient tellement commodes à utiliser lorsque vous les aviez sous la main, deviennent tout un défi à remplacer. Il vous faudra, certes, acquérir une expérience en survie, mais il vous faudra aussi développer votre imagination pour remédier au manque d’expérience et de connaissances que vous avez.

Sur ce, bonne découverte du monde de la survie!

Aimeriez-vous participer à des ateliers sur la survie? Si oui, quels genres d’informations aimeriez-vous qu’on vous apporte?

Pour partagez sur vos réseaux sociaux : Share on FacebookShare on TwitterShare on PinterestShare on GooglePlusShare on Linkedin

About A. Legare

Blogueur à temps partiel sur le monde de l'aventure, Alexandre explore le monde de l'aventure et de l'expédition depuis 2 ans. Il profite des possibilités que lui offre son blogue pour laisser une trace de ses expériences pour que d'autres en profite ou s'en inspire.
This entry was posted in Activité, Aventurier 101, Survie and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.